Haut de page
Image de Bandeau

Mot du Président

Le Groupe Scopelec, la performance collective

Le Groupe Scopelec intervient aujourd’hui dans tous les domaines liés aux télécommunications et aux réseaux…

La branche INFRACOM conçoit, réalise et maintient les infrastructures de télécommunications sur toute la France. Nous disposons dans ce domaine d’une expertise multiple des réseaux filaires cuivre, optiques haut débit et réseaux mobiles. Notre deuxième métier – SYSCOM – s’adresse aux entreprises et collectivités pour les systèmes de communication data, télécoms et vidéo. Enfin, Scopelec ENERGIE prend en charge l’installation, le fonctionnement et la maintenance des réseaux de distribution d’énergie.

Créée il y a plus de 40 ans, notre entreprise a su s’adapter à la fois aux évolutions technologiques et aux exigences du marché qui tend à s’organiser et à s’autoréguler. Aujourd’hui la filière des télécoms doit parachever sa propre organisation. On assiste à une forte concentration de nos activités, seuls les acteurs les plus compétents et les plus performants se maintiennent sur ce marché en pleine évolution. Scopelec est la seule ETI sous statut coopératif et indépendante. En effet, ce sont les salariés qui détiennent le capital de la société à hauteur de 75 % et ont à cœur de pérenniser leur outil de travail.

La décennie qui vient de s’écouler nous a permis d’absorber ce qui fut longtemps notre principale problématique, l’atteinte de la taille critique. Intégration de nouveaux savoir-faire, acquisition ou filialisation de différentes entreprises présentes sur nos marchés ou des marchés parallèles, déploiement géographique de nos activités sur l’ensemble du territoire, bien au-delà de nos frontières d’origine du Sud-Ouest, le Groupe Scopelec n’a cessé d’étendre ses compétences et son emprise sectorielle et géographique. Nous avons ainsi atteint cette taille critique qui nous permet de peser aujourd’hui sur le marché. Le temps est maintenant venu pour nous de consolider l’existant, que ce soit vis-à-vis de nos propres équipes, de nos clients, de nos implantations. Nos différents marchés – les télécoms en tête mais aussi ceux de nos deux autres métiers, la communication d’entreprise et les réseaux énergie, vont continuer à se concentrer et poursuivre leur mutation. Nous allons nous adapter à cette évolution, comme nous l’avons fait dans les années passées, forts de la compétence de nos équipes, de notre statut privilégié de société coopérative, de notre indépendance financière et stratégique.

Je suis convaincu que l’on peut être une importante entreprise - plus de 2 500 personnes travaillent au sein du Groupe Scopelec -, réaliser un chiffre d’affaires conséquent et afficher des résultats satisfaisants dans le cadre d’une société coopérative et dans le respect des valeurs coopératives. Ce qui nous différencie des entreprises traditionnelles, c’est notre attachement à l’homme – autant qu’au capital et au rendement financier – au territoire et à la mise en œuvre d’une politique qui pérennise l’outil de travail et les emplois. Notre mode de management se veut ouvert, avec un réel souci d’une information et d’une communication plus et mieux partagées. L’implication des salariés dans la marche de l’entreprise fait sans doute régner ici un état d’esprit différent des entreprises traditionnelles. La solidarité n’y est pas un vain mot et c’est vrai que notre politique de recrutement, y compris auprès des jeunes cadres et ingénieurs, s’en trouve facilitée. Nous avons fêté en 2013 les 40 ans de notre Groupe et, au-delà de la pérennité de ce statut coopératif, cet anniversaire en prouve également la pertinence.