Haut de page
Image de Bandeau

Le Groupe SCOPELEC s’engage en faveur de la biodiversité et Installe un rucher au siège

01 juin 2014 - Communiqué

Conscient des enjeux que représente son activité en matière de politique environnementale, le Groupe Scopelec a décidé de la valoriser en implantant 3 ruches sur le site de son siège social à Revel, qui se trouve au cœur de la Biovallée. Une solution efficace en matière de développement durable. En effet, nul n’ignore l’importance du rôle de l’abeille dans la pollinisation des végétaux et son action essentielle dans la préservation de la biodiversité.

Des bio-indicateurs permettant de mesurer la qualité environnementale seront également mis en place, et le miel récolté analysé par un laboratoire.

L’entreprise devrait ainsi recevoir 150 pots de miel de 125g chaque année, soigneusement confectionnés par près de 120 000  abeilles présentes sur le site.

 

« Nous souhaitions nous inscrire cette année dans une action durable en faveur de la biodiversité et de l’environnement qui permette de participer à notre effort de compensation du bilan carbone. Implanter un rucher sur le site de notre siège social ancre Scopelec sur son territoire et lui offre une opportunité à la fois originale et engagée de communiquer avec ses parties prenantes, qu’elles soient internes ou externes, comme envers les institutionnels, les entreprises voisines ou bien encore les élèves de l’école primaire La Providence à Revel qui sont les entrepreneurs et citoyens de demain. Scopelec anticipe également la réglementation de 2015 qui prévoit la création d’une Agence Française de la Biodiversité, dont la mission sera d'appuyer les collectivités locales et le secteur privé pour une meilleure prise en compte de la biodiversité dans les projets d'aménagements et d'infrastructures

Anthony CARLETTI, Responsable QHSE & RSE du Groupe Scopelec

 

L’installation des ruches a été étudiée en amont en cohérence avec la configuration du site, des espaces disponibles, des axes de circulation (piétons et véhicules) et des activités sur le site, sans oublier les vents dominants.

« Les abeilles sont l’espèce la plus évoluée sur Terre et nous avons beaucoup à apprendre d’elles et de leur organisation. En effet, leur mode de fonctionnement est un véritable d’exemple de solidarité et de performance, dont les entreprises auraient beaucoup à s’inspirer. C’est important qu’une société emblématique, comme l’est Scopelec au cœur du Lauragais, s’engage dans cette démarche respectueuse de la nature. »

Jospeh Lux, apiculteur à Saint-Félix-Lauragais

 

Par cet engagement, Scopelec contribue au développement de la filière apicole et participe à la sauvegarde des abeilles.

L’entreprise devient actrice à part entière de la biodiversité en signant la charte Acteur de la Biodiversité, consciente d’avoir un impact sur l’environnement et d’en tirer également profit de manière directe ou indirecte.

Elle considère son rôle au-delà de l’économique et a à cœur la responsabilité sociétale, par la mise en place d’actions concrètes et locales pour préserver et améliorer la biodiversité.

 

Le jeudi 5 juin, 14 élèves de CP de l’école reveloise La Providence ont eu l’occasion de découvrir le monde des abeilles grâce aux explications de Joseph Lux, apiculteur présent sur le Lauragais. Les enfants ont pu se rendre compte de la formidable organisation que les insectes déploient et voir comment se compose l’intérieur de la ruche. Autour d’un goûter au miel, ils ont pu également apprendre les grandes étapes de la vie d’une abeille.

« Je remercie Scopelec de permettre aux élèves de venir à la rencontre d’un apiculteur qui leur apprend comment fonctionne une ruche. Les enfants ont pu ainsi découvrir la vie des abeilles et leur rôle essentiel dans notre environnement. C’est une chance pour notre établissement d’avoir à proximité une entreprise qui s’implique dans ce domaine et joue un rôle de partenaire éducatif en sensibilisant les plus jeunes à l’importance du respect de la biodiversité. »

Cathy Angelini, directrice de l’école La Providence à Revel.

 

Cette opération permet ainsi à Scopelec de créer du lien avec les institutions et de monter un véritable projet pédagogique de sensibilisation des enfants à la préservation de la faune, qui sera réitéré les deux prochaines années.